Bonjour Invité

Auteur Sujet: Restauration Moto Jonghi 125 type E52 de 1953  (Lu 62208 fois)

Hors ligne Olivier 06

  • Messages: 300
Restauration Moto Jonghi 125 type E52 de 1953
« le: 26 avril 2013, 12:17 »
Ce sujet a pour but de vous faire partager la restauration d'une moto Française qui a tendance à se faire rare de nos jours.
Il s'agit d'une Jonghi, ou plus exactement d'une Prester Jonghi E52 qui date de 1953. Pour en savoir plus sur l'histoire de cette marque, vous pourrez vous rendre ICI.
Bien que cette moto ne soit qu'une 125 deux temps, l'architecture de son moteur et surtout de sa boîte de vitesses ainsi que de sa suspension avant la rendent plutôt intéressante. Voici à quoi ressemble cette petite machine.


Je ne peux hélas pas vous montrer de photo de celle qui est en ma possession car elle était totalement démontée lorsque je l'ai récupérée.


Et pour aller chercher une moto de 1953, quoi de plus naturel que d'utiliser une voiture de 1951 :tongue:

Hors ligne Nicolas

  • Administrateur
  • Messages: 232
    • http://www.aventure-restauration.net
Re : Restauration Moto Jonghi E52 de 1953
« Réponse #1 le: 26 avril 2013, 22:40 »
Voilà un sujet qui promet de beaux moments.
Vivement la suite, et espérons que les passionnés de cette marque viendront nombreux pour partager tes travaux.

Hors ligne Olivier 06

  • Messages: 300
Re : Re : Restauration Moto Jonghi E52 de 1953
« Réponse #2 le: 27 avril 2013, 13:43 »
Voilà un sujet qui promet de beaux moments.
Je l'espère tout autant que toi :cheesy:

Hors ligne Nicolas

  • Administrateur
  • Messages: 232
    • http://www.aventure-restauration.net
Re : Restauration Moto Jonghi E52 de 1953
« Réponse #3 le: 27 avril 2013, 20:07 »
je ferais un lien vers ces différentes pages d restauration sur la page principale du site.

Hors ligne Olivier 06

  • Messages: 300
Re : Restauration Moto Jonghi E52 de 1953
« Réponse #4 le: 28 avril 2013, 21:46 »
Avant d'aller plus loin, je m'attarderai un peu sur la boîte de vitesses qui est différente de celles rencontrées sur la plupart des motos.

Habituellement, on trouve une démultiplication primaire entre le moteur et l'arbre d'entrée de boîte. Cette démultiplication peut être obtenue par une chaîne ou par des pignons. Dans ces cas là, l'embrayage peut être en entrée de boîte de vitesses ou en bout de vilebrequin.

Ensuite, différentes techniques sont utilisées pour obtenir les différents rapports de boîte :
Dans certains cas, les pignons sont toujours en prise et crabotés pour le choix du rapport ou, comme sur la Motoconfort que j'ai restauré il y a quelques années, un train de pignon se balade sur un arbre avec un crabot à chaque pour les 1er et 3ème rapports mais où l'enclenchement de la 2ème doit se faire au bon régime car il faut que les dents des pignons "tombent en face" sous peine de destruction lente mais sure.

Sur la Jonghi, la démultiplication primaire est incorporée à la boîte de vitesses..... c'est à dire qu'il y a autant de démultiplications primaires que de rapports de boîte.
La puissance du moteur part du vilebrequin, arrive à l'embrayage (en bout de vilebrequin) et ressort par un pignon à 3 étages (3 rapports) sur le même axe. L'arbre primaire est donc sur le même axe que le vilebrequin.

L'arbre secondaire est creux. Trois roues dentées (gros pignons) sont montées libres sur l'arbre. La grande taille de ces pignons permet ainsi d'obtenir la démultiplication primaire en même temps que la sélection du rapport. A l'intérieur de l'arbre creux, coulisse un axe avec des gorges (verrouillages) et un bossage (choix du rapport) qui coulisse est vient solidarisé le pignon choisi à l'aide de billes.

Place aux illustrations qui permettront de mieux comprendre le fonctionnement.







Hors ligne Olivier 06

  • Messages: 300
Re : Restauration Moto Jonghi E52 de 1953
« Réponse #5 le: 29 avril 2013, 20:36 »
Je vais maintenant pouvoir vous faire faire le tour du moteur avant d'attaquer le démontage.
Les amateurs pourront apprécier la petite taille du carter de boîte. On remarque aussi les deux sorties d'échappement à droite et à gauche du cylindre et la dimension plutôt généreuse des ailettes de refroidissement sur la culasse.







Hors ligne Nicolas

  • Administrateur
  • Messages: 232
    • http://www.aventure-restauration.net
Re : Restauration Moto Jonghi E52 de 1953
« Réponse #6 le: 30 avril 2013, 10:03 »
il n'a pas l'air bien gros ce moteur, mais vu l'éclaté technique, qu'est-ce qu'on en met comme pièces dedans... :o

Hors ligne Olivier 06

  • Messages: 300
Re : Restauration Moto Jonghi E52 de 1953
« Réponse #7 le: 03 mai 2013, 20:54 »
C'est sur que pour tout mettre, il faut bien ranger :)

Les présentation étant faites, on va pouvoir commencer à regarder si ce qui est à l'intérieur est bien conforme à la description de la revue technique ::)

Le démontage commence par le volant magnétique qui laisse découvrir une première astuce qui est une bonne surprise. La plupart du temps (pour ne pas dire toujours) le montage sur le vilebrequin est conique ; obligeant a utiliser une extracteur (souvent spécifique à la marque). Et bien ici,  pas besoin d'extracteur. Il suffit de desserrer l'écrou du volant pour obtenir un peu de jeu puis, en continuant à desserrer, l'écrou à jupe vient en butée sur un contre-écrou, ce qui va former un extracteur.




Vient ensuite la dépose de la culasse qui est montée sans joint (comme sur les 2cv). Décidément, voilà une deuxième surprise :o Cette astuce permet ainsi de déculasser pour décalaminer sans avoir à changer de pièce. C'est le dépassement de la chemise qui fait l’étanchéité. De plus, la culasse peut se monter indifféremment dans deux positions puisque tout est symétrique.


Sur le cylindre sont vissées les deux sorties d'échappement, ce qui facilite, encore une fois, le décalaminage. La culasse étant déposée, on peut alors retirer le cylindre et découvrir un véritable Gruyère (enfin, c'est dans le Conté qu'il y a les trous ::) ). En effet, il y a une lumière d'admission, deux lumières d'échappement et quatre canaux de transfert répartis à 90° d’écart ! C'est décidément un moteur bien fait.

Hors ligne Nicolas

  • Administrateur
  • Messages: 232
    • http://www.aventure-restauration.net
Re : Restauration Moto Jonghi E52 de 1953
« Réponse #8 le: 03 mai 2013, 21:40 »
Belle mécanique, belles photos, et belles explications du Professeur Olivier ! :D

Hors ligne Olivier 06

  • Messages: 300
Re : Restauration Moto Jonghi E52 de 1953
« Réponse #9 le: 05 mai 2013, 08:24 »
Je continue le démontage et, par la même occasion, la présentation des différents organes mécaniques.
L'embrayage : C'est un assez classique bi-disques fonctionnant dans l'huile. Sa position, en bout de vilebrequin, lui donne un régime de rotation plus élevé que s'il avait été placé en entrée d'arbre primaire (architecture courante en moto). Du coup, cette vitesse de rotation plus élevée lui permet d'avoir un diamètre (et donc un encombrement et un poids) réduit.
En actionnant le levier d'embrayage, on vient pousser les 6 barillets qui ont pour effet d'éloigner le plateau opposé, ce qui libère les disques d'embrayage.




La commande de bote de vitesses s'effectue par cliquets;


Et, la pièce maitresse de cette boîte de vitesses, la pignonnerie. Le petit pignon isolé est celui du kick de démarrage.



Hors ligne Nicolas

  • Administrateur
  • Messages: 232
    • http://www.aventure-restauration.net
Re : Restauration Moto Jonghi E52 de 1953
« Réponse #10 le: 05 mai 2013, 09:08 »
c'est ça un kick de démarrage... j'en apprend tous les jours ici ;D

Hors ligne Olivier 06

  • Messages: 300
Re : Restauration Moto Jonghi E52 de 1953
« Réponse #11 le: 05 mai 2013, 22:35 »
Boarf, il y en a d'autres qui apprennent ce qu'est un navigateur ;) C'est donc un juste retour des choses :)

En fait, la demie roue dentée du kick vient s'engrener sur ce pignon qui entraine à son tour le moteur. Et quand le moteur a démarré, si le pied est encore sur le kick (donc engrenné) c'est le cliquet qu'on aperçoit sur le bord du pignon qui fait office de roue libre..... avec un bruit particulier qui n'invite qu'à retirer le pied du kick.

Hors ligne Olivier 06

  • Messages: 300
Re : Restauration Moto Jonghi E52 de 1953
« Réponse #12 le: 06 mai 2013, 20:57 »
Encore une petite photo du moteur, ou plus exactement de l'embiellage qui, pour une fois, n'a rien de vraiment particulier si ce n'est la forme de la calote du piston. Cette forme est, à priori, étudiée pour obtenir un balayage efficace des gaz provenant des transferts ou partant à l'échappement.

Hors ligne Olivier 06

  • Messages: 300
Re : Restauration Moto Jonghi E52 de 1953
« Réponse #13 le: 08 mai 2013, 19:53 »
Aujourd'hui, petite séance de nettoyage du carburateur. Je profite de l'arrivée des beaus jours pour lui faire prendre un bon bain. En fait, je pense qu'il ne s'était plus lavé depuis 10 ou 20 ans ! :P




Je poste volontairement les photos par paires sale / propre pour mieux mesurer la différence.












Et une petite dernière avec l'ensemble des pièces qui constituent le carburateur


Hors ligne Nicolas

  • Administrateur
  • Messages: 232
    • http://www.aventure-restauration.net
Re : Restauration Moto Jonghi E52 de 1953
« Réponse #14 le: 08 mai 2013, 22:20 »
en cas de pépin, tu trouves encore des pièces pour cette marque ?