Bonjour Invité

Auteur Sujet: Restauration Moto Jonghi 125 type E52 de 1953  (Lu 66068 fois)

Hors ligne Olivier 06

  • Messages: 300
Re : Restauration Moto Jonghi E52 de 1953
« Réponse #15 le: 09 mai 2013, 07:28 »
Comme pour pas mal de motos anciennes, certaines pièces ne peuvent se retrouver qu'en faisant les bourses, par contre, quelques professionnels ont de la pièce détachée, comme par exemple Chambrier père et fils, Laurent Henoux, Macadam 2 roues ou encore Moto tacot.

Hors ligne Olivier 06

  • Messages: 300
Re : Restauration Moto Jonghi 125 type E52 de 1953
« Réponse #16 le: 10 mai 2013, 18:42 »
Pour la suite, j'abandonne un peu la mécanique pour commencer à m'occuper du cadre.




Comme vous pouvez le voir, cette moto qui était démontée a commencé à être restaurée il y a quelques années puisque le cadre est en apprêt. En revanche, l'ensemble des pièces à été stocké dans une cave et la corrosion a commencé à revenir. La seule solution durable est de tout mettre à nu, c'est donc ce que j'ai fait après avoir déposé la fourche.



Hors ligne Olivier 06

  • Messages: 300
Re : Restauration Moto Jonghi 125 type E52 de 1953
« Réponse #17 le: 11 mai 2013, 18:49 »
On continue la mise à nu du cadre..... en le prenant dans l'étau ::) Au moins, il ne bougera pas et ça sera plus facile pour aller faire les recoins.




Comme tout le monde le sait, il faut éviter de laisser la tôle à nu trop longtemps sous peine d'oxydation. Je passe donc un apprêt phosphatant peu de temps après.




La couche de phosphatant (qui sert aussi d'accrochage) étant légère, je continue avec un apprêt de charge appliqué en deux couches.



Hors ligne Olivier 06

  • Messages: 300
Re : Restauration Moto Jonghi 125 type E52 de 1953
« Réponse #18 le: 13 mai 2013, 18:38 »
Une fois l'apprêt sec, il faut le poncer. Déjà que sur une pièce de tôlerie comme une aile ou un capot, pe ponçage n'est pas la partie la plus agréable, alors pensez un peu quand c'est sur un cadre qui n'est en fait qu'un assemblage de bouts de tubes :-\


Hors ligne Nicolas

  • Administrateur
  • Messages: 232
    • http://www.aventure-restauration.net
Re : Restauration Moto Jonghi 125 type E52 de 1953
« Réponse #19 le: 13 mai 2013, 21:13 »
justement, je me demandais comment tu faisais pour la mise à nu du cadre, avec tous ces recoins...
Tu utilises une machine ou tes mimines ?

Hors ligne Olivier 06

  • Messages: 300
Re : Restauration Moto Jonghi 125 type E52 de 1953
« Réponse #20 le: 13 mai 2013, 21:27 »
Je dégrossis à la machine, en l’occurrence une disqueuse Ø 115 avec un disque à lamelles grain 80, ce qui me permet d'enlever l'ancien apprêt et de nettoyer les parties où l'oxydation avait commencé à revenir. Pour les (nombreuses) finitions c'est à la main :-\

Hors ligne Olivier 06

  • Messages: 300
Re : Restauration Moto Jonghi 125 type E52 de 1953
« Réponse #21 le: 15 mai 2013, 21:40 »
Les garde-boue sont dans un état similaire :-\ Piqués mais pas percés...... sauf la partie basse du garde-boue arrièrs qui a eu droit à plusieurs trous supplémentaires.




Les trous ont été rebouchés au TIG et la tôle a été mise à nu puis, un petit traitement à l'acide phosphorique supprimera les derniers points de rouille et assurera une protection jusqu'à l'apprêt phosphatant (qui est un acide aussi).



Hors ligne Nicolas

  • Administrateur
  • Messages: 232
    • http://www.aventure-restauration.net
Re : Restauration Moto Jonghi 125 type E52 de 1953
« Réponse #22 le: 16 mai 2013, 20:00 »
Pour ne pas que tu te sentes seul, je pose encore une question idiote...
Après ton apprêt phosphatant, et après ton apprêt de charge, tu dis que tu ponces le tout. C'est pour quelle raison ? on ne peut pas peindre directement après un apprêt de charge ?

Hors ligne Olivier 06

  • Messages: 300
Re : Restauration Moto Jonghi 125 type E52 de 1953
« Réponse #23 le: 16 mai 2013, 20:26 »
Pas si idiote que ça, ta question ;)

Si, on peut peindre en utilisant la technique du mouillé sur mouillé qui permet de gagner du temps et évite le ponçage mais ça n'est valable qu'avec une faible charge d'apprêt. Toutefois, le résultat est meilleur en laissant sécher l'apprêt et en le ponçant..... surtout que le rôle principal de l'apprêt est de rattraper les défauts.
La méthode à utiliser est : application de l'apprêt suivie d'un témoin de ponçage (un très très léger coup de bombe noire pour ma part) qui sert à "salir l'apprêt. Ensuite, il faut poncer fin (600 ou 800 à l'eau) jusqu'à ne plus voir le témoin noir et ensuite, c'est prêt à peindre.

Hors ligne Olivier 06

  • Messages: 300
Re : Restauration Moto Jonghi 125 type E52 de 1953
« Réponse #24 le: 18 mai 2013, 21:32 »
Aujourd'hui, une seule photo parce que j'ai attaqué le garde-boue avant..... et il y a du boulot. Déjà, le volume est un peu plus généreux qu'à l'arrière mais surtout, il est dans un état relativement moins bon que celui de l'arrière. Il y a même quelques endroits où il est à la limite de la dentelle. De plus, l'une des barres de fixation a décidé de se désolidariser au niveau des rivets..... dont, j'aui aussi retiré l'autre pour pouvoir bien nettoyer derrière. Bien m'en a pris car la partie cachée de la barre était bien rouillée :(  Si tout se passe comme prévu, il devrait être totalement mis à nu et réparé demain soir.

Hors ligne Olivier 06

  • Messages: 300
Re : Restauration Moto Jonghi 125 type E52 de 1953
« Réponse #25 le: 19 mai 2013, 18:09 »
Finalement, je n'ai pas continué le garde boue avant. J'ai préféré m'occuper de celui de l'arrière ainsi que de nombreuses petites pièces. Comme d'habitude, j'ai passé un léger coup de phosphatant puis j'ai appliqué l'apprêt de charge sur lequel j'ai fait un témoin de ponçage à la bombe.




Hors ligne Olivier 06

  • Messages: 300
Re : Restauration Moto Jonghi 125 type E52 de 1953
« Réponse #26 le: 20 mai 2013, 21:32 »
Un peu plus motivé aujourd'hui, j'ai enfin terminé la mise à nu du garde boue avant. Au départ, je pensais qu'ils étaient dans un état à peu près semblable mais, en réalité, celui de l'avant m'a demandé le double de temps pour le préparer. Il était vraiment temps de restaurer cette moto.


Je vais maintenant m'occuper d'autres éléments de tôlerie. Le phare, la boite à outils le carter de chaîne et la béquille.


Quand je vous disais que la cave où étaient stocké les morceaux était humide. En regardant le phare, on pourrait presque trouver où est le Nord :-\




La mise à nu n'est pas tout à fait terminée, il reste encore quelques finitions à faire.

Hors ligne Olivier 06

  • Messages: 300
Re : Restauration Moto Jonghi 125 type E52 de 1953
« Réponse #27 le: 22 mai 2013, 20:13 »
Le carter de chaine, la boîte à outils et la béquille vus un peu plus haut ont eu droit au même traitement.





Hors ligne Olivier 06

  • Messages: 300
Re : Restauration Moto Jonghi 125 type E52 de 1953
« Réponse #28 le: 24 mai 2013, 21:56 »
Déjà pas mal de pièces ont été nises à nu puis traitées mais il reste encore le porte bagages et le réservoir d'essence. Je me suis donc occupé du porte bagages.


J'ai ensuite entrepris le nettoyage du réservoir d'essence. L'intérieur est dans un état plutôt correct. Etant donné que cette moto est un 2 temps, il n'a pas contenu d'essence pure mais du mélange et l'huile a du protéger les parois. Tant mieux.
En revanche, l'extérieur est à peu près dans le même état que le reste des éléments de tôlerie :-\




Même s'il n'est pas encore fait entièrement, avouez qu'il présente déjà un peu mieux :)


Voici son état, quasi impeccable, une fois traité à l'acide dérouillant


Deux petits mastics ont été faits pour ratraper des légers défauts. Les garde-boue avant et arrière en ont à peu près autant, c'est tout.


Comme d'habitude, j'applique un apprêt phosphatant puis un apprêt de charge et, une fois fait, le reservoir paraitrait presque neuf :) :)


J'avais déjà fait la même chose sur le garde-boue avant mais il était tellement piqué que ça n'a pas suffit. Je l'ai dont poncé assez grossièrement et j'ai fait une deuxième passe d'apprêt de charge. Cette fois-ci, il est bon pour la peinture.

Hors ligne Olivier 06

  • Messages: 300
Re : Re : Restauration Moto Jonghi 125 type E52 de 1953
« Réponse #29 le: 26 mai 2013, 20:58 »
Eh bien voilà ; c'est presque fini pour l'apprêt. Il ne restera que deux jantes à faire.
Voila maintenant les photos de l'ensemble des pièces qui ont été apprétées au cours de ces derniers jours.






Quelques pièces on même déjà été peintes en noir satiné.